resurrection-MJ

Regroupement de fans s'interrogeant sur le décès du Roi de la pop
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Propofol et conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
boston 76
Mj's bodyguard
Mj's bodyguard
avatar

Féminin Messages : 3930
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 41
Localisation : France

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Dim 6 Sep - 20:39

tu devras d'abord m'éliminé admin, tu crois que je te le laisserais, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/home.php#/group.php?gid=158297180793&
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Lun 7 Sep - 13:53

suzysuzon a écrit:
Dis franchement, je trouve et c'est reconnu que quend tu te laisses aller c'est que tu prépares soit une petite déprime passagère OU une grosse dépression..
Franchement, voici une autre photo de Michael prise le 16/06/09 soit 9 jours avant son départ (Apparemment chez Klein)

http://mj-story.forumdefan.com/photos-d-actualite-f5/sortie-du-16-06-2009-chez-le-medecin-t615.htm

Il est habillé n'importe comment...

Tu remarques encore une autre sbire derrière

Mon Dieu, c'est horrible comme vêtements, pas possible, il avait dû être habillé par Audigier ce jour là lol!

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Lun 7 Sep - 14:08

Tu as raison aimjee, il a dépassé ce stade. Wink

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 9:23

Je ne sais pas si on en a déjà parlé ou pas, mais en regardant l'émission de Direct 8 qui parle de MJ, je me suis rendue compte d'un truc.


- Valium 10 mg à 1h30
- Lorazépam 2 mg à 2h
- Midazolam 2mg à 3h
- Lorazépam 2 mg à 5h
- Midazolam 2mg à 7h30

Pour le Midazolam (hypnovel) : la posologie est de 0,2 à 0,3 mg/kg donc pour que ça marche il aurait du recevoir entre 10 et 15 mg, 2 mg c'est pas du tout une grosse dose. De plus ce produit n'agit que quelques minutes et est eliminé du corps en quelques heures.

Ils disent qu'à 10h40, MJ à reçu 25 mg de profofol. Sachant que la posologie habituelle de ce médicament est de 1,5 à 2,5 mg/kg et que MJ pesait dans les 50 kg, il aurait du recevoir entre 75 et 125 mg pour entrainer un sommeil de qualité, donc la dose qu'il a reçu est vraiment faible, il n'y a pas de surdosage dans cette situation donc c'est difficile d'imagine qu'il ai pu faire un arrêt à une si faible dose ...

Voilà, c'est vraiment bizarre tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 10:28

En effet Eden, c'est bizarre!!!

J'espère que tu vas bien? Wink


_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suzysuzon
Encyclopédie musicale
Encyclopédie musicale
avatar

Féminin Messages : 5420
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 11:39


Oh lalala , voilà encore une très bonne réflexion qui va nous faire gratter , fouiller....


A tout à l'heure les girlzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 16:28

Coucou Cléa, oui ça va bien et toi ?

Bon j'ai tapé "posologie propofol" sur Google, et tous les sites médicaux sur lesquels je suis tombée disent tous que la dose que MJ à reçu est minime. MJ avec ses 25 mg à vraiment eu la dose d'un bébé, c'est pas moi qui le dit :

http://www.adrenaline112.org/urgences/DPharmaco/propofol.html

J'ai du mal à croise qu'on puisse parler d'overdose avec une dose si faible ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 17:52

je n'y comprends rien Eden, ils parlent d'overdose de propofol, mais comme tu dis, comment croire à une overdose de propofol avec si peu quand il faut en injecter autant par kg?

pourquoi alors les médecins ne parlent pas de ça? je n'ai pas encore entendu un médecin dire que ce n'était pas possible ou quoi que ce soit dans le genre.
Ni la famille, ni personne si ce n'est les fans qui cherchent la vérité.

Ou ce n'est pas une overdose de propofol mais une overdose dûe au mélange de tous ces médicaments?

Contente de savoir que tu ailles bien Eden, pour moi aussi ça va, et ça ira encore mieux quand les températures diminueront un peu Laughing Wink

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 19:31

C'est vrai qu'il fait très chaud en ce moment !
Ca m'étonne aussi que les médecins n'en parlent pas, je trouve ça étrange ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 19:35

Les résultats des analyses toxicologiques inclus dans le rapport d'autopsie dit que le niveau de propofol était égal à ce qui serait utilisée pour endormir un patient pour une chirurgie majeure.

" Il n'ya aucun moyen que le Dr Murray pompé Michael Jackson complète de propofol suffisante pour une intervention chirurgicale majeure , " a dit Chernoff . "Pas du tout . Je voudrais tout jeu que je possède sur ce fait . "

Théories de la façon dont Jackson aurait obtenu la dose mortelle , autres que de Murray , notamment une autre personne entrant dans la chambre à l'étage et l'administration - ou Jackson se réveiller et de lui donner à lui-même .

Un expert de l'anesthésie embauché par le coroner a examiné la possibilité que Jackson pourrait avoir accidentellement tué lui-même avec du propofol .

" Il aurait été difficile pour le patient d'administrer les médicaments à lui-même , étant donné la configuration de la IV set-up », l'expert a écrit dans le rapport d'autopsie .

Chernoff a déclaré la possibilité n'a pas été totalement écartée par l'expert .

"Le rapport du coroner a jugé peu probable , car il serait difficile, donc je suppose qu'ils ont abordé cette situation et c'est ce qu'ils croient, mais est-ce possible? Absolument, c'est possible ", a dit Chernoff .


le médecin personnel de Jackson

Chernoff a déclaré Murray n'avait aucune idée de ce qu'il montait dans quand il a signé en tant que médecin personnel de Jackson. Murray était réticent à accepter le travail malgré le salaire 150.000 dollars par mois , a dit Chernoff .

" Il partait deux pratiques , l'un à Houston et un dans le Nevada ", a dit Chernoff . " Il allait être abandonner les pratiques qui il a construit plus de 20 ans , sans aucune garantie que, quand il a été fait avec Michael Jackson , il aurait ses pratiques en arrière. "

Murray savait Jackson avait du mal à dormir , mais ne savais pas qu'il utilisait le propofol comme un somnifère , Chernoff a dit .

«Avez- Dr Murray savoir que « quand je serai à bord de traiter Michael Jackson que je vais devoir faire face à cette propofol drogues ? Non, " dit Chernoff .

Chernoff a déclaré Murray tente de sevrer Jackson hors d'une dépendance au propofol .

«Il a voulu l'aider à le faire », a dit Chernoff . " Qui d'autre est accro à une drogue comme le propofol ?

L'expert anesthésie consultées dans le rapport d'autopsie a indiqué le propofol a été conçu pour être utilisé uniquement dans un contexte chirurgical.

Mais Chernoff a défendu l'utilisation de Murray de la drogue dans un établissement .

" Le fait que les médicaments peuvent avoir été prescrits ou administrés à la maison - cela ne suffit pas rendre indigne, dit-il . «Un hôpital est juste quatre murs . Je ne peux pas dire qu'il était en dessus de sa tête , mais il était certainement l'intention d' essayer d'aider Jackson descendre cette drogue . "

Les heures avant Jackson est mort

Murray a dit aux enquêteurs qu'il avait essayé pendant neuf heures pour arriver à dormir Jackson le jour de sa mort , en commençant à 1:30 am par 10 heures 40 , après avoir donné plusieurs Jackson autres aides au sommeil , Murray a dit qu'il a donné Jackson 25 milligrammes de propofol par un tube intraveineux attaché à la jambe de Jackson.

La localisation du médecin au cours des 90 minutes qui ont précédé la date à laquelle Jackson a été trouvé inconscient ne sont pas claires . relevés téléphoniques montrent trois appels Murray a fait un total de 47 minutes pendant ce temps .

Murray a dit aux enquêteurs qu'il le côté gauche de Jackson pour «deux minutes au maximum » tandis qu'il allait utiliser la salle de bains , selon un affidavit déposé la police dans cette affaire. Le moment est important parce que c'est la fenêtre que lorsque quelqu'un d'autre , y compris Jackson , pourrait avoir administré la dose fatale de propofol .

Selon l'accusation, les éléments de preuve vers Murray comme la seule personne responsable de la mort de Jackson.

Chernoff a dit qu'il est confiant qu'un jury vois les choses différemment .

«Nous recevons un jury équitable et nous sommes en mesure de se permettre quelques-unes des experts nécessaires et les enquêteurs , alors, oui , le médecin va gagner , dit-il .

" Quel que soit le médecin fit pour Michael Jackson , tout ce qu'il faisait , était d'aider , et il a pris les précautions nécessaires et puis quelque chose s'est passé qui est inexplicable ", a dit Chernoff .

http://edition.cnn.com/2010/CRIME/06/24/michael.jackson.investigation/index.html?fbid=KsZvuk0Ze09

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 19:36

je viens de lire ceci Eden.

Je ne sais pas si tu l'avais déjà lu? Wink

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 1 Juil - 20:37

Non je ne l'avais pas lu. J'imagine mal MJ se faire lui même l'injection. D'autre part les IV se font dans les veines du bras, jamais dans les jambes, c'est très bizarre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Ven 2 Juil - 11:10

Eden, je finis par me demander si quelqu'un n'était pas dans la maison et aurait pu injecter du propofol en surdose à Michael?!

Bien sûr il y avait des body-gards mais s'ils empêchaient les gens d'approcher Michael, c'est qu'ils obéissaient à quelqu'un d'autre, ils auraient pu fermer les yeux sur une personne qui serait entrée???!

Oui, j'ai lu à plusieurs reprises que c'est dans la jambe qu'on injectait les médicaments.

C'est très bizarre? oui Eden, et plein de choses sont bizarres dans cette histoire!

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Ven 2 Juil - 12:44

En injectant dans les jambes on augmente le risque de phlébites, ceci dit ça se voit moins car ça laisse moins de traces lorsqu'on est habillé en pantalons (mais bon MJ portait des vestes, ça ne se serait pas vu non plus sur les bras).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suzysuzon
Encyclopédie musicale
Encyclopédie musicale
avatar

Féminin Messages : 5420
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Dim 4 Juil - 20:30



C'est vraiment étrange car à quelques mois de son grand retour, je ne pense pas qu'un médecin digne de ce nom fasse en sorte qu'un patient de l'importance de MIKL se paye une phlébite!

Ce qui est dingue également c'est de l'assommer autant toujours à qques mois des concerts

et ce qui me scotche, c'est que l'on a retrouvé lors de la visite des policiers des sachets de marijuana et que l'on prescrive du valium

Je sais que le shit et le valium ne font pas bon ménage et que cela peut (???) entraîner une crise cardiaque, est -ce le même pour la marijuana et le valium?
Si oui , c'est complètement et carrément assassin qu'un docteur combine les 28


Vous me direz la marijuana n'était pas forcément à MIKL...O.K mais perso , j'en doute car si il souffrait d'anxiété , de stress , d'insomnie et essayait de compenser avec toutes ces saloperies, l'herbe pour lui devait lui donner meilleure conscience car c'est naturel..Comme les jus de fruits frais qu'il prenait le matin! lol!

Je ne fais pas l'apologie de la marie jeanne , je vous livre ma réflexion


De plus, il est étonnant qu'aucun défibrilateur ne soit installé dans la maison
On parle de contact entre AEG et Murray pour qu'à la demande de Murray il en soit placé un ce qu'AEG aurait refusé :Soit!


Mais depuis le temps que Mikl faisait carrière ,même avant sa rencontre avec Murray, il aurait pu s'en acheter un NON?, déjà par sécurité pour ses enfants ou tout membre du personnel qui aurait pu faire un malaise...par prévention
lui que l'on qualifie de si perfectionniste et attentif...C'est space!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden06

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Dim 4 Juil - 20:47

A mon avis, tout cela n'a jamais existé. Sans doute que la LAPD était dans le coup et à établi de faux constats ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheyenne

avatar

Féminin Messages : 484
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 64

MessageSujet: La Mort de Michael : Une Tragédie Prévisible et Évitable   Mer 24 Aoû - 17:53

Je ne sais pas si vous avez déjà lu ça ( il me semble que j'ai déjà vu passé cet article...) vu que le bouquin est sorti en 2010....

Le Dr Barry Friedberg est un anesthésiste reconnu depuis 30 ans. Il a écrit le livre « Getting Over Going Under » (s’en remettre ou couler ), dans lequel il présente la méthode d’anesthésie « Boucle d’Or », qui utilise un moniteur cérébral pour réguler l’anesthésie afin que le patient reçoive la juste dose durant les procédures. Ce livre a été écrit à l’intention des patients, pas des médecins. Les termes utilisés sont simples et il a été prévu pour aider les patients à se préparer pour l’anesthésie en leur donnant les connaissances de base et en précisant les questions à poser à l’avance. J’ai acheté ce livre pour moi, et pour Michael.

Dans son livre, le Dr Friedberg a inclus un chapitre de six pages sur la mort de Michael, et je vais vous faire part du contenu de ces pages très importantes. Je fais ceci car le procès va commencer dans quelques semaines et les faits seront difficiles à trouver. La propagande, y compris les mêmes mensonges toujours propagés par les mêmes parasites et d’autres, ainsi que la désinformation, notamment de la part de la défense de Murray, son équipe de relations publiques et les médias (à mettre au même niveau que les tabloïds), va s’épaissir quand Murray et les médias vont essayer de faire le procès de Michael Jackson au lieu de celui de Conrad Murray. La défense a même fait venir un avocat qui était impliqué dans le procès de 2005, probablement pour disposer de quelqu’un qui aurait des bons « ragots » sur la vie personnelle de Michael, qu’elle pourrait faire ressortir pour instiller le doute dans les esprits des jurés quant à la culpabilité de Murray. Tous les détails mais aussi n’importe quelle fausse information sur la vie de Michael risquent d’être étalés dans une frénésie médiatique, comme des boules puantes gluantes projetées indéfiniment sur nous par un gang de rue sournois. Pour résumer, ça va être moche et douloureux.

Donc, je veux clarifier ici et maintenant que c'est les actions et comportements de Conrad Murray qui ont tué Michael Jackson le 25 juin 2009, pas les actions et comportements de Michael Jackson ce jour là ou avant.

Un fait très intéressant que le Dr. Friedberg stipule clairement et lequel fut mentionné avant dans beaucoup d'articles, est que le propofol n'est pas physiquement addictif. Donc, le conte de fée de Murray selon lequel Michael était un accro tellement désespéré qu'il s'est auto-injecté ou qu'il a bu du propofol et que Murray essayait de 'sevrer' Michael du propofol, est ridicule et démontre soit le désespoir de Murray, son manque de compétence et de savoir en tant que docteur, ou les deux. Lui et sa défense se raccrochent vraiment à n'importe quoi, et les médias sont heureux de se mettre au diapason de toute histoire négative à propos de Michael auxquelles ils peuvent se rattacher car ils préfèrent les notes et les profits à la vérité et aux faits.

La seule chose plus irréfléchie que Murray aurait pu faire était d'emmener Jackson dans un avion et de le pousser sans parachute.- Dr. Barry Friedberg, M.D. – Board Certified Anesthesiologist



Image IPB

Les explications complètes du Dr. Friedberg suivent après une brève page d'introduction:

A propos de l'auteur :

Barry Friedberg, médecin, est un anesthésiste reconnu depuis une trentaine d'années.
La méthode de Friedberg fut développée en 1992 et améliorée avec la surveillance cérebrale en 1997 pour devenir Goldilocks Anesthesia. Goldilocks Anesthesia permet aux anesthésistes d'administrer "pas trop , pas trop peu, mais le dosage juste" d'anesthésiants. Pour appliquer sa méthode aux soldats blessés sur le champ de combat, le Dr. Friedberg a reçu un trophée de l'US Congressional.

Le Dr. Friedberg est un écrivain prolifique, orateur passionné et fondateur de la fondation à but non lucrative Goldilocks. Il vit avec sa femme, Shelley et son Golden Retriever de 55 kilos, Montgomery, dans le sud de la Californie. Il officie à travers la région et fait des conférences dans tout le pays et autour du monde au bénéfice de mettre la méthode d'anesthésie Friedberg Goldilocks en oeuvre avec des résultat mesurables et reproductibles.


Chapitre 5
La mort de Michael Jackson - Une prévisible et évitable tragédie

En juin 2009, Michael Jackson a été transporté en ambulance à l'hopital Cedars Sinai de Los Angeles et déclaré mort.
Malgré les procédures légales pour homicide involontaire qui pèsent toujours contre le médecin de Jackson, Conrad Murray, suffisament de faits ont étés divulgués publiquement pour me faire ressentir que ce chapitre était un plus nécessaire.
Le propofol est la dernière drogue d'une série que le Dr. Murray a admis avoir donné à Jackson. Murray a publiquement admis être "hors de la chambre" peu de temps après avoir donné le propofol à Jackson. Le propofol est la drogue que les légistes de LA ont déclaré être la cause du décès de Jackson. Murray prétend être un cardiologue. Il était peut être qualifié pour administrer les membres de la classe connue comme benzodiazepines ou "benzos", mais était plus qu'assurément hors de son champ de connaissance, d'entraînement et d'expérience quand il a donné du propofol.

[Page 38]
Avant que j'aille plus loin, laissez moi énergiquement spécifier que depuis son introduction au marché nord américain en 1989, des dizaines (si ce n'est des centaines) de millions de patients ont reçu du propofol en toute sécurité (aussi connu sous son nom commercial de Diprivan®). Pourquoi? Parce que quelqu'un les surveillait et les suivait sous moniteur, deux caractéristiques apparemment absentes dans la chambre de Michael Jackson.
Aussi administrer du propofol dans la maison d'une personne n'est pas complètement différent que de donner des anesthésiants dans un bloc opératoire d'une clinique. Les deux sont des lieux distants et peuvent être rendus sûrs avec une observation et un monitoring approprié. Bien que je n'ai jamais donné du propofol au domicile d'un patient, j'en ai administré en toute sécurité à des patients dans des cliniques pour des chirurgies esthétiques pendant près d'une vingtaine d'années.
Utiliser le propofol pour aider quelqu'un à combattre l'insomnie n'est très certainement pas dans l'usage médical reconnu de la drogue. De 1992 à 1994, j'ai mis des patients en sommeil pour des chirurgies esthétiques de façon progressive pour préserver leur capacité à respirer. Ce que tous les patients m'ont dit pendant cette période de deux ans était que le meilleur point de l'anesthésiant était la partie "endormante".
Je n'avais aucun cadre ou référence pour comprendre ce que mes patients m'avaient dit. Finalement, après avoir entendu le même chose de tous les patients, il m'est venu à l'esprit que le propofol était une drogue "heureuse" (à savoir que les patients l'appréciaient). En 1998, un patient était tellement enthousiaste à propos de de son expérience avec le propofol qu'il a suggéré que lui et moi devrions ouvrir une clinique du sommeil pour les patients désirant utiliser le grand propofol pour dormir et se réveiller. Je lui ai dit que j'étais sûr que nous pourrions faire beaucoup d'argent mais l'ordre des médecins de Californie ne verrait pas nos activités comme bien fondées.

[Page 39]
Donc je connaissais le côté "agréable" du propofol bien avant que Michael Jackson exprime son amour pour le "lait" de propofol. C'était comme si il était devenu familier avec le propofol en résultat des multiples chirurgies esthétiques qu'il a subi après que ses cheveux aient pris feu pendant l'ignoble publicité de Pepsi.
Le propofol à été introduit en remplacement pour le thiopental ou Penthotal® et est courament utilisé pour provoquer ou commencer une anesthésie. Tant le thiopental et le propofol peuvent provoquer un arrêt respiratoire si ils sont donnés trop rapidement ou en trop grande quantité. Jusqu'à récement, le propofol a été administré uniquement par des anesthésistes dédiés et formés tels que des anesthésistes, des infirmiers anesthésistes ou encore des assistants anesthésistes sous supervision. Quand il est donné pour une intervention chirurgicale, le propofol est toujours surveillé par un électrocardiogramme (ECG), la pression sanguine, et un oxymètre de pouls.
Introduit en 1984, l'oxymètre de pouls est devenu un standard réputé dans les soins en 1990. Cet appareil émet un son audible qui baisse alors que le souffle du patient devient insuffisant. L'avantage du son est de fournir l'information à celui qui administre l'anesthésiant même si celui-ci n'a pas de contact visuel avec le moniteur (à savoir, si il n'est pas physiquement présent).
Récemment les gastro-entérologues ont utilisé la sédation par propofol pour les coloscopies et les endoscopies supérieures au lieu du fentanyl (un puissant narcotique synthétique 100 fois plus puissant que la morphine) et le "benzo", midazolam (Versed®). Tout les membres de la famille des benzodiazepines finisssent avec les lettres "am", diazepam (Valium®), lorazepam (Ativan®), etc. Il y a une grande différence entre les domaines d'application pour le midzolam comparé

[Page 40]
au propofol. Le Midazolam agit principalement sur le mésencéphale alors que le propofol affecte principalement le cortex, les hemisphères cérébraux, ou cerveau "supérieur".
Voici la chronologie publiquement connue des médicaments que Murray a donné à Jackson:

*01:30 Diazepam (Valium®) 10mg
*02:00 lorazepam (Ativan®) 2mg
*03:00 midazolam (Versed®) 2mg
*05:00 lorazepam (Ativan®) 2mg
*07:30 midazolam (Versed®) 2mg
*10:30 propofol (Diprivan® ou "lait") 25mg

Les surveillances du cerveau tel que l'index bispectral (BIS) mesurent les effets de la drogue sur le cortex. L'action du propofol sur le cerveau de Jackson aurait été mesuré par un moniteur de BIS indépendamment des effets du benzo. En utilisant de telles mesures sur le cerveau, la sur-médication avec le propofol aurait pu être évitée. L'incapacité de Jackson a respirer due aux effets combinés des benzos et du propofol aurait aussi été évitée. Quand le midazolam a été introduit pour remplacer le diazepam qui agit à plus long terme, les fabricants de médicaments ont fournis le midazolam dans la même concentration de 5mg que le diazepam. Après que de nombreux patients eurent des arrêts respiratoires involontaires, le midazolam a été reformulé dans une concentration moins puissante. Pendant des années, midazolam a été bien connu pour induire potentiellement des arrêts respiratoires.
Le propofol n'est pas physiquement addictif, mais comme toute substance qui est plaisante, elle rend psychologiquement dépendant. La dépendance

[Page 41]
physique est définie par le syndrome de rappel ou "dinde froide" si l'agent n'est pas fourni. La première sottise de Murray était la notion de "dépendance" du propofol. La deuxième idée fallacieuse était d'essayer de "sevrer" Jackson d'une potentielle addiction en lui donnant des membres de la famille des benzo. La troisième et mortelle stupidité était de donner à Jackson deux types de médicaments bien connus pour causer de potentiels arrêts ventilatoires.
Sur les photos publiées de la chambre de Jackson, il n'apparait aucun système de surveillance. Murray à informé la police qu'il avait utilisé un oxymètre de pouls. Quand la police l'a cherché, l'oxymètre fut découvert dans un placard d'une pièce voisine. Si ça s'avère vrai, cela jette de sérieux doutes sur la crédibilité de Conrad Murray.
Alors que le midazolam est livré en concentrations de 1 ou 2 mg par cc, le propofol lui l'est en préparation de 10 mg par cc. Donner à Jackson un dose du midazolam de 1 ou 2 cc aurait été facile à Murray. Aussi mal informé que Murray semblait l'être à propos de la sédation par intraveineuse, sa démarche de donner ce qui aurait été une dose de propofol à 2.5cc n'est simplement pas crédible. Il est plus probable que Murray n'ai eu aucune idée de la quantité exacte de médicaments qu'il avait donné à Jackson. Dans tout les cas, la quantité de propofol que les légistes de L.A. ont trouvé dans le sang de Jackson est incompatible avec une dose de 25mg.
Des rumeurs ont fait surface comme quoi Murray essaierait de prétendre que quelqu'un d'autre (tel que Michael lui même) pourrait avoir administré la plus grande dose de propofol qui a tué Jackson. La dose de propofol est hors de propos. La seule chose qui compte est d'observer et de surveiller son patient. Murray, en n'ayant apparemment pas su accomplir ces deux choses, a été vraiment inconscient et inexcusable.

[Page 42]
En conclusion, donner des médicaments bien connus pour leur potentiel à provoquer des arrêts ventilatoires, être en défaut de surveillance et ne pas utiliser un oxymètre de pouls est un ensemble qui prédit clairement une mauvaise issue. Bien qu'il n'ait peut être pas tenté de tuer Jackson, Murray en a clairement causé la mort involontairement. La seule chose plus stupide que Murray aurait pu faire aurait pu être d'emmener Jackson dans un avion en vol et de le pousser dehors sans parachute.
Qu'est ce qui aurait pu éviter la mort de Jackson? Un médecin judicieux et conscient qui l'aurait surveillé et mis sous moniteurs pour surveiller son oxygénation - au minimum - l'aurait absolument évitée. Un moniteur cérébral aurait mesuré les effets du propofol, évitant de ce fait une dose qui à arrêté la respiration de Jackson.


Source: mj-777 / Traducion DieuRa et Zili - MJackson.fr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clea
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 6424
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   Jeu 25 Aoû - 0:48

Coucou Cheyenne, en effet, j'ai lu ceci mais il y a un bon moment, ça ne peut être que bon de le relire à nouveau, j'ai survolé mais je lirai comme il faut demain.

ce qui m'avait frappé, c'est que ce Docteur expliquait que l'on ne devenait pas accro au Propofol et j'avais lu que beaucoup de gens s'en injectaient, même des médecins eux-mêmes, peut-être n'est-on pas accro physiologiquement mais psychologiquement?

Je ne sais pas, mais ça me fera du bien de relire cet article à tête reposée car là, il est tard.

Merci, bisous Wink

_________________
Cléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Propofol et conséquences   

Revenir en haut Aller en bas
 
Propofol et conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
resurrection-MJ :: 25 juin 2009 :: Théorie du canular :: Médical,ambulance,hélico-
Sauter vers: